La base

Pour chacun d’entre nous, il est important de comprendre la structure et le fonctionnement du corps. La connaissance de son alignement naturel et de son potentiel naturel de guérison font du fait de vivre dans son corps, ici et maintenant, une joie plutôt qu’une calamité à supporter.

Le corps est mouvement, c’est lui l’aspect actif de l’être. Corps et être ne sont séparés que par la conceptualisation de l’intellect. Espace et mouvement ou émotions en mouvement ne sont pas non plus séparés. L’activité, et notre attitude en la pratiquant sont l’espace en mouvement et en émotion. La forme n’est pas une substance étrangère qu’on doit considérer avec peur et méfiance, comme plusieurs d’entre nous le croient, dans leur ignorance. L’élément esprit et l’élément corps, les charges positives et négatives, rendent la maîtrise de soi possible, dans le sens le plus réel. C’est la communication immédiate entre ce qui apparaît pour les sens être deux éléments séparés qui est le lien. Si ce lien n’existe pas, on rate tout. Les problèmes entre le corps et l’esprit proviennent de l’absence de ce lien. Le lien spontané des éléments positifs et négatifs (l’invisible et le visible) est la clarté de l’être. Ainsi, pensée et activité ne sont pas séparés, même s’ils semblent l’être quand ce lien manque.

La connaissance de l’alignement offre la possibilité à une personne d’avoir une maîtrise de soi dans toutes les activités où elle s’implique.

Monica Hathaway, 18/04/03
traduction de Maryse Pelletier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *